Crash Test

Retour sur mon expérience avec la robe Camelia de chez Wissew!

Bonjour à toutes!

Aujourd’hui, par ce jour tellement chouette qu’est samedi, je me suis motivée à prendre quelques photos afin de vous montrer un peu mieux cette jolie robe Camelia.

La robe Camelia vient de la plateforme Wissew. Une plateforme proposant des patrons venant de créatrices souhaitant se lancer dans la vente de leurs patrons de couture.

La robe Camelia est un des patrons coup de cœur du site. Le patron est disponible en téléchargement PDF au prix de 14 euros hors promotion.

photo site.jpg

Lien vers le site

  • Le patron PDF et le livret d’instruction

Lorsque l’on achète le PDF, celui-ci se télécharge directement avec différents documents :

-Ma légende Wissew : la légende pour comprendre le patron

-Mon guide d’impression Wissew

-Mon guide wissew : le livret d’instruction

-Mon patron Wissew

-SURPRISE

-Taille- Robe Camelia : le tableau des tailles

fichiers numériques.jpg

Personnellement, j’ai eu du mal à retenir quel fichier correspondait au livret d’instruction. Cela aurait été moi, j’aurais fusionné le fichier « légende », « guide de taille » et « Mon guide wissew » afin de gagner du temps.

  • Le fichier « mon patron wissew »

Le patron de la robe fait 33 pages et est composé des pièces suivantes :

-le corsage devant

-les bretelles

-la ceinture

-la jupe devant (rectangle n°1)

-la jupe dos (rectangle n°2)

La créatrice a pensé à donner les dimensions des 2 rectangles, ce qui laisse le choix aux feignasses (mooooiiii) d’imprimer quand mêmes les jupes, et aux plus patientes (bravo !) de retracer par elles-mêmes les rectangles. Mais attention, les dimensions des 2 rectangles ne sont pas précisées dans le livret d’instruction. Si vous souhaitez les retracer par vous-même, vous trouverez ces dimensions sur le fichier « Mon patron wissew » sur la page 2 et la page 16 . Je vous conseille également de diminuer de moitié les dimensions des rectangles (pour pouvoir ainsi découpé votre jupe au pli du tissu) car les dimensions des rectangles sont donnés pour une jupe à découper tissu non plié.

Si vous souhaitez réaliser vous-mêmes les rectangles de jupes, il ne vous faudra imprimer que 9 pages : 2,3,4,5,6,7,8, 14 et 15 . Ce qui quand même, faut le reconnaître, fait gagner du temps, et de l’encre !

J’ai beaucoup apprécié l’assemblage du patron car les feuilles se collent bord-à-bord. Les lignes se rejoignent parfaitement, tout est très précis.

Au niveau de l’assemblage du patron, c’est super rapide ! Les feuilles se scotchent l’une à l’autre sans superposition. J’ai dû assembler et découper le tissu en 40min. Et encore ! J’ai perdu du temps à cause de la jupe.

  • Le fichier « mon guide de taille »

La robe est disponible en 3 tailles. On y trouve un schéma explicatif pour prendre ses mensurations ainsi qu’un tableau traditionnel de mesure de taille, bassin et hanches. On ne retrouve pas de tableau de mesure du vêtement fini, ni (sauf erreur de ma part) la stature pour laquelle le patron est prévu.

  • Le fichier « mon guide wissew »

Sur la page du site, on peut lire la phrase suivante:

appréciation.jpg

Je suis tout à fait d’accord avec cette remarque, on sent que la créatrice y a mis beaucoup de coeur et d’énergie. Wissew a prévu une page de présentation de la créatrice dans le document, ce que je trouve vraiment sympa au passage.

Je n’en ai pas eu besoin, mais je trouve que la pose de l’élastique dos et du fronçage sont très bien expliqué.

Il est précisé sur le livret que le patron est prévu pour une couturière de niveau intermédiaire. Je suis d’accord avec cette indication. Pour les plus débutantes d’entre nous, voici selon moi les points de vigilance :

-les marges de couture sont seulement de 0, 5cm : il faudra donc être très précise au moment de coudre les pièces et choisir un tissu qui ne s’effiloche pas car on ne peut pas surjetez nos pièces au préalable ni en finitions intérieurs puisque la surjeteuse se fait avec des marges de 0,7cm

-les pièces possèdent des coutures apparentes : il faut donc choisir un fil exactement de la même couleur que le tissu sous peine de voir chaque petit défaut d’assemblage

-penser à surjeter sa jupe froncée avant de la coudre au devant. Cette étape n’est pas précisé, mais si on ne le fait pas, la couture intérieur reste à vif

-les instructions ne le reprécise pas, mais la jupe est à assembler sur le corsage au niveau du repère prévu sur le patron soit à 5cm du bord du corsage (et non au bord du corsage )

  • La version test : mon top bleu

Dans un premier temps, chaque pièce est doublée une à une puis assemblée avec une couture apparente. La jupe est assemblé directement avec le corsage, si bien que la ceinture n’est que décorative.

J’ai d’abord réalisé une première version dans un coton très fin à la limite du voile de coton. Très joli, mais je n’en avais pas assez pour réaliser une version robe. Qu’à cela ne tienne, j’ai réalisé un top ! J’ai tout de suite beaucoup apprécié le tombé du buste. Il était très ajusté.

En revanche, sur cette version (voir photo), le flot dans le dos laissait entrevoir mon soutien-gorge et les bretelles dégageaient trop mon dos. Sur le devant, je trouve que sur moi, la ceinture ajoute une épaisseur disgracieuse.

Photo de gauche: aucune modification – Photo de droite: Bretelles recoupées de 6cm (bande de soutien-gorge caché )

Cette première version m’a ainsi permis de réaliser quelques ajustements pour la version finale :

– j’ai retiré 6cm à chaque bretelle afin de cacher mon soutien-gorge

– j’ai décalé de 5cm vers le centre du dos la couture d’assembla entre la bretelle et la pièce dos

-l’élastique serrait très légèrement mon dos dodu, j’ai donc rajouté 1cm d’aisance (soit 26cm au lieu de 25)

-j’ai décidé de ne pas coudre la pièce ceinture sur ma version finale

  • La robe finale : ma version en chambray

photo concours.jpg

  • Une modification pour la rendre multi-usage

Je la souhaitais versatile afin qu’elle puisse être portée aussi bien au travail avec une petite veste que dos nus pour l’été. J’ai ainsi modifié sur cette version le dos en ajoutant une jolie boutonnière à la place du noeud.

dos 3

Positionnement de la pièce boutonnière

dos1

Assemblage des 2 pièces (doublure)

dos2

modification de la pièce dos

Les boutons font un diamètre de 11mm et sont recouverts avec une chute de liberty de mon stock. Contrairement à pas mal de personne je pense, ce que je préfère n’est pas le buste dos, mais la jupe. J’adore le contraste du buste très ajusté avec la jupe très ample. Quand je marche je trouve que l’effet est vraiment joli. J’apprécie aussi le fait que la robe n’ai pas besoin d’être ouverte (la boutonnière est décorative) pour être enfilée. C’est l’élastique au dos qui permet l’enfilage. La robe est ainsi rapide à mettre, à enlever, et vieillira je pense mieux que certaines où mes fermetures éclairs commencent à ripper.

zoom boutons.jpg

  • Une proposition alternative pour le montage des bretelles

Au niveau du montage, j’ai cette fois-ci essayé de prendre un fil de la même couleur que mon tissu. Mais le fait que les coutures de montage du vêtement soit apparentes rende le travail difficile. Peut-être parce qque mon choix de tissu n’est pas optimal?Pour ma prochaine version, je pense modifier le corsage et le dos en intégrant une demi-bretelle à la pièce devant et l’autre moitié de bretelle à la pièce dos, de sorte que j’assemblerai les 2 avec la technique du tuto suivant: https://www.youtube.com/watch?v=2TkYLswGyko Les coutures seront ainsi totalement invisibles.

  • Une proposition alternative pour le montage de la jupe

J’ai également surjeté la jupe plutôt que de la terminé en couture anglaise comme préconisé. En effet, le montage propose des finitions avec coutures anglaises, mais à certains endroits (au niveau de l’élastique notamment), on se retrouve avec 4 couches de tissus + l’élastique à l’intérieur, rendant ainsi la couture compliquée avec une machine à coudre d’entrée de gamme.

Pour ce qui est de la longueur de jupe, j’ai simplement surjeté la robe et réalisé un ourlet de 1cm. Voici, pour une stature de 1m57, la longueur portée:

longueur jupe.jpg

  • En conclusion…

Cette robe remplit « ma check-list de la robe parfaite » :

– féminité

-confort

-seyant

-rapidité d’éxecution

-rapidité d’enfilage

-pouvant être mise dans plusieurs occasions

-pouvant être mise sur plusieurs saisons

robe2.jpg

Je trouve dommage en revanche le fait que le patron ne comporte que 3 tailles et le fait que le montage proposé donne des finitions avec coutures apparentes. Toutefois, une couturière de niveau intermédiaire peut largement refaire le montage « à sa sauce ». Parmi les documents, on ne trouve pas non plus de schéma de plan de coupe de tissu ainsi que de schéma technique de la robe. Tout ça n’a rien de dramatique… Mais vu que le patron est relativement chèr, je pense que cela peut freiner certaines couturières.

Pour ma part, cela m’aurait gêné si la realisation n’avait pas été aussi belle. Mais sur ce coup, je n’en attendais pas tant.

version 2a

J’ai eu un peu peur pendant le montage de ma robe, mais au bout du compte, ce que l’on retient c’est que l’on a une super jolie robe qui fait un effet bœuf, pas vrai ? On verra à l’usage, mais le fait qu’elle s’enfile rapidement me laisse présager qu’elle va sortir souvent du placard ! Vous l’aurez compris je crois, j’en suis super fan!

version 3c

J’ai essayé de rendre cet article le plus complet possible. J’espère qu’il vous aura plu, et qu’il pourra pour vous aider si vous aussi vous souhaitez vous lancer dans la réalisation de cette jolie robe !

#robe camelia.jpg

J’espère que cet article vous aura été utile et qu’il vous aura inspiré pour vos coutures personnelles ! Si ma robe vous a plue, l’ensemble de mes réalisations est à retrouver avec le pseudo charlie.popeline sur instagram ici Vous retrouverez ma version ainsi que d’autres robes Camelia inspirantes sur instagram avec le hashtag #robecamelia ou sous le hashtag #wissew_official

Bonne fin de weekend !

Publicités

2 réflexions au sujet de “Retour sur mon expérience avec la robe Camelia de chez Wissew!”

    1. Mais oui! C’est tellement dommage ! Ceci dit, tu ne peux pas le voir vu que tu n’est pas en possession du patron, mais la forme buste est assez simple. Je pense qu’il y a carrément moyen d’agrandir d’une taille ou 2. Mais bon, le patron n’est pas gratuit, alors ça fait chèr la tentative 😕

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s