Astuce couture

L’Aventure Perfecto (2/2)

Bonjour à tous et à toutes !

Je vous reviens aujourd’hui pour vous parler de nouveau Perfecto ! ça y est, l’aventure s’achève ici. Mon Perfecto est cousu, et j’en suis super fière. J’avoue qu’après 1 mois sur ce projet, j’ai un peu de nostalgie à passer sur autre chose. Mais l’été est arrivé, et avec lui, l’envie de vêtements légers et confortables ! Au programme le blog très prochainement : maillot de bain, débardeur et jupe-culotte !

IMG_20190611_102233_830.jpg
Mon premier perfecto (ma toile) à retrouver dans l’article ici: https://charliepopeline.wordpress.com/2019/06/10/perfecto-burda-les-toiles-1-2/
perfecto porté 5
Le nouveau perfecto: ma version finale
perfecto face
Détail des zips dorés et de la « vraie » couleur du perfecto (simili cuir en provenance de chez « Ma petite Mercerie »
détail doublure
détail de la doublure: coton provenant également de chez « ma petite mercerie »
détail etiquette
détail de mes étiquettes personnalisée: plus de détails sur sa fabrication sur mon compte instagram: https://www.instagram.com/p/BzBJdV4IBft/
détail dos
détail du dos: je n’ai cette fois-ci pas fait de broderie car je trouvais que le tissu se suffisait à lui-même (le bourrelet n’existe pas en réalité, celui-ci est est dû à ma main qui appuie le tissu sur l’intérieur)
détail manche et dos
détail de la broderie manche (le raccord n’est pas parfait mais je m’en accommode parfaitement 😉 )

J’ai envie de vous partager ici les différentes astuces et conseils que j’ai récolté au cours de ce passionnant projet. Beaucoup de personnes ont eu la gentillesse de m’abreuver de leur conseils, alors si vous passer par là : merci Sylvaine (couturière talentueuse, vous pouvez retrouver ces projets ici), merci Elena Munoz  et  Nelly Narbel pour m’avoir inspiré avec vos jolis créations et pour vos conseils avisés: ( vous pouvez les retrouver sur le forum Burda via facebook), et enfin merci à  Alexandre Handfield (professionnel dans le cuir et simili) dont je vous partagerai quelques conseils en fin d’article.

perfecto porté 2perfecto porté

Pour rappel, le modèle cousu est le 113B du Burda de janvier 2017. Celui-ci possède les caractéristiques suivantes :

-découpes princesses

-3 jeux de zips (devant, manches et côté)

-une coupe courte s’arrêtant à la taille, particulièrement flatteuse avec des robes (ce que je recherchais car je mets principalement ce type de vêtement)

 

Les modifications du patron

Etant plutôt petite, et ayant des bras généreux, j’ai fait quelques modifications du patron que j’ai détaillé dans mon premier article ici. Vous pouvez également y retrouver les photos des détails de broderie que j’ai réalisé sur les manches et dans le dos.

Pour cette 2ème version, j’ai  encore peaufiné les manches :

-j’ai enlevé 4cm dans les pièces de manches au plus fort du bras et rajouter 2cm dans l’avant-bras (soit 2cm au total) car les coudières sont trop basses sur le perfecto noir

A savoir que pour ma prochaine version, je pourrais encore enlever 1cm voir 2 aux manches… je dois avoir des bras vraiment courts !

-j’ai également enlevé 0.5cm d’aisance (marge de 2cm au lieu de 1.5cm) car j’ai effectué cette modification par automatisme, et je ne m’étais pas aperçu que mon tour de bras c’était affiné ces derniers temps

Voici ma fiche de synthèse qui reprend l’ensemble des modifications que j’ai réalisé sur le patron (complétée par rapport à l’article 1):

fiche de synthèse

Peut-être avez-vous apprécié les broderies des manches et du dos de mon premier perfecto ? Si c’est le cas, vous pouvez télécharger la broderie via le lien ci-dessous:

broderie manche

broderie dos

 

Comparatif des tissus utilisés

Vous retrouverez plus bas un tableau récapitulant les caractéristiques des tissus utilisés.  En fonction du tissu employé, le rendu est tout de même assez différent. Le perfecto noir est plus souple, plus léger. On est presque sur une veste. Dans une autre couleur, il serait parfait pour des soirées fraiches d’été.  Dans la version bleu, le tissu est lourd, rigide : le rendu est clairement plus qualitatif : je l’imagine bien en manteau de mi- saison.  En terme de prix, le tissu m’est revenu au même prix dans les 2 cas, donc à refaire, je ferais directement la version bleue.

Ceci étant, pour les plus frileuses, la suédine permet je trouve, plus de droit à l’erreur car on peut recommencer les coutures en cas d’erreur… et le coupon étant de 3 mètres, on peut redécouper une pièce en cas d’erreur. Néanmoins, la couture était plus fastidieuse, et j’ai dû faire un gros coup de nettoyage de ma machine et de ma table à repasser. Peut-être que je n’aurais pas eu ce problème dans une autre couleur. J’ai ainsi préféré la couture du simili cuir bleu… plus agréable car l’entrainement différentiel se fait plus facilement. Certaines tiqueront peut-être sur la laize de 130cm (simili bleu): j’ai eu peur car en commandant mes 170cm, je n’avais pas fait attention à ce détail… c’était sport, mais mes 15 pièces ont été découpées dedans. A présent, les 2 similis ont leurs inconvénients. Tout dépend finalement du projet que vous avez en tête. Je vous invite à lire plus en détails les lignes avantages/inconvénients pour vous faire une idée plus précise:

Perfecto noir Perfecto bleu
Type de tissu Suédine Simili cuir
Prix 30 euros le coupon de 3 mètres chez les Coupons de St-Pierre 28 euros pour 1.7 mètre chez Ma Petite mercerie
Grammage 300gr/ml 400gr/ml
Composition 90% Polyester, 10% Elasthanne 44% viscose 6% polyester 50% acrylique
Aspect Aspect cuir vieilli craquelé Aspect cuir vieilli frappé
Envers du tissu Non doublé, touché daim Doublé, touché « rêche » probablement en polyester
Laize 150cm 130cm
Longueur commandé Coupon de 3m 170cm
Site https://www.mapetitemercerie.com/fr/frappe/76343-simili-cuir-frappe-vintage-bleuet-metallise-x-10cm.html https://www.les-coupons-de-saint-pierre.fr/fr/tissu-suedine/27594-suedine-aspect-cuir-noir.html
Avantages – les coutures peuvent être décousues/recousues*

-l’élasticité permet de jolies finitions

-la souplesse du tissu met en valeur les découpes princesses et rassure au moment de coudre les zips

-le tissu léger et la couleur s’adapte facilement à la garde-robe

-le rendu très qualitatif dû à l’aspect frappé du tissu et au tombé du vêtement

-l’envers du tissu qui permet un bon entrainement du tissu (et pas de points qui sautent)

-une couture agréable (découpe facile, tissu qui glisse bien au moment de gérer les embus de cols et de manches…)

Inconvénients -le tissu dégorge (je vous invite à aller voir les photos de ma machine et de ma table à repasser dans l’article précédent) et je ne crois pas que l’on puisse laver de la suédine au préalable (si vous n’êtes pas de cet avis, laissez un commentaire je suis curieuse !)

-pour avoir cousu une veste dans ce tissu, la longévité est médiocre (mais mon 1er projet n’est pas doublé et les bords sont à cru… à voir avec ce projet ce que ça donne)

-le toucher daim de l’envers aboutit à un mauvais entrainement du tissu

–les points sautent lorsqu’il y a trop d’épaisseurs (notamment à la fin lors des surpiqûres de finitions)

-aspect rigide (ce n’est pas forcément négatif mais il faut aimer)

-pas le droit à l’erreur pour les coutures

-coutures de zip moins précises (prendre bien son temps, ou réaliser le fond de poche avec le même tissu pour éviter les démarcations)

 

*avec utilisation d’une aiguille adaptée voir fin de l’article

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quelques conseils pour coudre du simili sereinement

Avant de vous proposer quelques conseils, je tiens à préciser que ma machine à coudre est une Brother FS 40. Celle-ci n’est pas spécialement réputée pour passer facilement les sur-épaisseurs de tissus. Mais avec ces différentes astuces, je n’ai eu qu’un seul souci : quelques points qui ont sautés lors des surpiqûres de finitions dans la version n°1 (suédine).

Voici à présent les différents conseils que l’on m’a gentillement donné mais aussi différents « petits trucs » que j’ai expérimenté :

 

Repasser le tissu

Fer à sec, et chaleur moyenne : Le simili étant de la même composition que le plastique, la chaleur du fer permet de le rendre plus malléable… ce qui nous arrange particulièrement pour réaliser les ourlets par exemple. Mais attention à ne pas monter la chaleur trop haute et de ne pas mettre de vapeur : si vous avez comme moi 3 niveaux de chaleur sur votre fer, je vous conseille de rester au maximum sur le cran 2 sous peine de faire fondre votre simili.

Repasser toujours avec une patte-sèche : le métal du fer ne doit pas se retrouver au contact direct du simili : vous pouvez utiliser un tissu en coton ou en lin entre les 2 afin de protéger votre simili. Mon astuce : j’utilise pour ma part du papier cuisson : celui résiste bien à la chaleur (puisque qu’il est conçu pour aller au four) et il a l’avantage d’être transparent, nous permettant ainsi de voir plus facilement ce que l’on est en train de repasser !

papier cuisson

Coudre le simili

Des aiguilles adaptées : Pour la couture d’un simili épais (comme le bleu), opté pour des aiguilles spéciales simili/daim/cuir de taille 90.  Pour un simili suédine comme le noir, j’ai eu un très bon conseil d’Elena, qui m’a conseillé d’utilisé une aiguille universelle de taille 80 : ainsi, les trous sont plus petits, et si on est amené à devoir découdre le tissu, on peut « refermer » les trous à la chaleur avec le fer à repasser. Une astuce que j’ai eu l’opportunité de tester et qui marche très bien. En revanche, utiliser une aiguille plus petite pour un simili plus épais ne fonctionne pas car l’aiguille se casse lorsqu’il y a trop d’épaisseur.

aiguille

Des pieds presseurs adaptés : j’ai utilisé les 3 pieds presseurs que vous retrouverez sur l’image ci-dessous.

J’avais entendu parlé depuis quelques temps du pied tephlon, mais c’est Sylvaine qui m’a parlé du pied avec rouleau. J’avoue que la couture avec ce pied est bien plus agréable….

détail pieds presseurs
de gauche à droite: pied avec rouleau, pied tephlon, et pied à fermetures éclairs
Pied avec rouleau Pied téflon Pied fermeture éclair
Avantages Super pour passer les épaisseurs ou les zones avec de longues coutures ou avec embus (cols, coutures princesses, et manches) Particulièrement adapté pour les zones de précision comme les surpiqûres de finitions, ou les surpiqures de soutien A utiliser pour les coutures des zips
Inconvénients Peu de visibilité pour passer les arrondis ou les zones délicates Mauvais entrainement du tissu

Ceci étant, ce  tableau n’est basé que sur ma propre expérience. Si certaines (ou certains) ont d’autres retours, je serais ravie de vous lire en commentaires et de compléter cet article avec vos propres avis!

Voici ce que donne le pied avec rouleau en action. Vous remarquerez que je n’ai même pas eu besoin d’aider le tissu pour le faire avancer :

20190626_164055.gif

Si vous n’avez que le pied Tephlon à la maison, 2 astuces :

Vous pouvez tirer le tissu ou tirer sur les fils comme ici :

20190626_164412.gif

Pour les zones délicates, vous pouvez mettre du papier cuisson entre le pied presseur et le tissu pour aider dans la couture du tissu.

Si vous souhaitez investir, mes pieds presseurs viennent tous les 3 d’un kit que j’ai acheté sur Amazon, ici : https://www.amazon.fr/pieds-biche-pour-machine-coudre/dp/B01NCHV4VI?source=ps-sl-shoppingads-lpcontext&psc=1

 

Une taille de points adaptés : attention c’est le conseil du professionnel, le conseil de M. Handfield:  l’idéal est de coudre le simili au point le plus large (5mm contre 2,5mm habituellement sur ma machine) : votre couture n’en sera que plus esthétique, mais surtout, le simili aura tendance à se déchirer avec le temps si vous garder votre largeur de point habituel. J’ai pour ma part cousu mon perfecto avec un point de 2,5mm… je risque donc d’avoir des coutures qui se déchirent avec le temps! Je n’ai appris cette astuce qu’après avoir terminé mes 2 perfectos. J’avoue avoir un peu les boules…  On verra comment vieillissent mes perfectos !

20190626_165648.gif

J’espère que cet article vous motivera à coudre vous aussi un perfecto ! Si c’est déjà fait, ou que vous connaissez une astuce sympa que je n’ai pas cité ici, n’hésitez pas à la partager en commentaire, j’adore découvrir de nouvelles astuces (mais peut-être l’avez-vous déjà compris???^^). J’ai également pris beaucoup de plaisir à rédiger cet article . J’espère vous écrire avec autant de passion et d’enthousiasme sur mon prochain projet !

Si vous souhaitez retrouver tous mes projets, n’hésitez pas:

  • à vous abonner à ce blog
  • à vous abonner à mon compte instagram:  (vous y trouverez notamment mes astuces coutures, mes astuces rangements, et d’une façon générale, mes projets du moment)

Je vous souhaite à toutes beaucoup d’inspiration et de plaisir dans votre vie créative, à très vite!

Charlie

5 réflexions au sujet de “L’Aventure Perfecto (2/2)”

    1. Merci Anne-Marie! C’est une des pièces dont je suis le plus fière! Je viens de terminer mon premier maillot de bain aujourd’hui, je suis en forme en ce moment niveau « projet technique ». C’est gentil d’être passé par là et d’avoir pris le temps de me laisser un petit mot 🙂 ça me fais très plaisir! Bonne fin de journée

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s