TUTOS

Manteau Luzerne et sa doublure

Si vous me connaissez déjà un peu, vous n’êtes pas sans savoir que j’apprécie énormément les patrons Deer and Doe. Je savais en commençant la couture qu’elle et moi allions devenir de grandes copines,  mais grâce à D&D la couture est passée du rang de copine au rang de BFF 😉

paysage 3

J’aime expérimenter de nouvelles marques, que ce soit des créateurs indépendants ou des magazines. Mais entre 2 coutures, pour me rassurer, pour me faire plaisir, je reviens sur du D&D.

La couture représente aujourd’hui une part très importante de ma vie. Cela fait très solennel dit comme ça, mais je vous assure que c’est à peine exagéré… J’éprouve une immense reconnaissance à la vie pour ce cadeau: combien de personnes ont la chance de connaître ça sérieusement?

zoom boutons.jpg

Je n’ai qu’une seule crainte: que la couture ne me quitte pour quelqu’un d’autre. Alors pour la remercier d’exister à mes côtés, je mets tous les moyens en œuvre pour lui donner envie de rester. Je nous libère du temps en tête à tête, je lui achète des cadeaux, nous invente de futurs projets.

Pour l’heure, je ne vois qu’un frein à ma créativité : un manque d’argent ou un manque de temps. J’ai la chance d’avoir l’un des deux (le temps… du moins, je fais en sorte de le prendre), et un marché où je peux me fournir en tissu à des prix défiant toute concurrence. Autant vous dire que j’ai l’impression d’avoir été tirée au sort parmi les grandes gagnantes des chanceuses de la vie 😀 Alors je profite.

paysage
Luzerne rouge, porté ici avec mon châle Solaris, et un Béret Pop’corn réalisé dans les chutes du lainage dont le tuto est dispo sur le blog ici

Sur ce super marché, j’ai réussi à dénicher l’année dernière un coupon de 3 mètres d’un super lainage rouge pour 10 euros. Le tissu m’appelait : rouge un peu sombre, entre la cerise griotte et la framboise. Aussi beau sur l’endroit que sur l’envers, et tout doux, un peu comme une peau de pêche.

Je savais en l’achetant que je le réserverais pour un beau projet de manteau. Et là, récemment, en approchant le tissu prêt de mon visage, j’ai eu une révélation: le tissu était assez raide, le tissu finalement pas si épais que ça, et l’envers du tissu étant identique à l’endroit… pourquoi ne pas me coudre un 2ème luzerne ? Je porte tellement mon 1er trench, que ce projet serait à coup sûr amorti.

luzerne bleu.jpg
Mon 1er Trench: Luzerne en gabardine bleue, non doublée. Plus de photos ici

luzerne zoom

Il me restait 1m50 d’une jolie microfibre bordeaux à fleurs réalisé pour une Orla Dress (revoir l’article ici), je décidai d’en faire 10m de biais (car pour rappel luzerne est un trench non doublé). Pour les boutons, j’étais au départ partie sur de jolis boutons de 19mm en corne avec de jolies effets marbrés. Mais à la fin du trench, je dû me rendre à l’évidence, les boutons auraient fait trop petits, et même si la couleur était assortie au tissu du trench, elle ne le mettait pas en valeur. Par chance, je réussi à trouver bonheur dans mon stock : 5 boutons assez grands, 23mm, avec la couleur parfaite que j’avais acheté lors de mon 1er achat de couture chez Buttinette il y a plusieurs années. Mais il m’en fallait au moins 6… Je me suis souvenu in extrémis que ces boutons avaient servi sur un de mes 1er projets (que je ne porte plus), je me suis ainsi retrouvé à 20h, en train de retourner des cartons, pour retrouver cette satinée veste et y découdre les fameux boutons. Mais ce fût une réussite, et le manteau se retrouva terminé à 21h, non pas sans une certaine fierté. Car au final, je n’ai rien acheté pour ce joli manteau 😀

sur manequin

Mais revenons-en à la découpe de mon tissu. Juste après avoir découpé mes 10 mètres de biais.

10m de biais.jpg

Essayer la jupe du Luzerne me fit réaliser que l’envers du tissu, bien que très doux, accrochait légèrement avec mes collants. La pose d’une doublure s’imposa ainsi à moi, et par chance, j’avais encore assez de microfibre pour réaliser le corps de ma doublure. Un petit morceau de doublure bordeaux satinée récupérée a suffi pour doubler mes manches.

tenue complète

En couture vous l’aurez compris, j’aime les challenges, les défis et j’adore par-dessus tout parler échanger, tout simplement partager ce que j’apprends (mon côté prof, très certainement !). Alors je me suis amusée à prendre des photos de cette expérience. Au début pour moi-même uniquement (j’aime prendre des photos des étapes qui me posent problème, je m’y réfère par la suite) et puis finalement… je me suis prise au jeu et ai finalement décidé de réaliser un tuto PDF.

doublure2
Détail de la doublure (dont une photo en gros plan est visible sur le tuto PDF en fin d’article). On distingue également un morceau de ma robe Marina de chez République du Chiffon (plus de photos ici)

Mais revenons-en à cette doublure pour le moment.

Je suis très satisfaite de cette doublure: j’avais peur en gardant ma taille que l’aisance ne soit pas suffisante mais elle est parfaite. Le manteau doublé est aussi confortable que le non doublé.

En revanche, elle comporte un défaut (que seul moi peux voir): je n’avais pas prévu un pli d’aisance suffisant pour la jupe dos, malgré les plis conservés. En conséquence, l’assemblage doublure-tissu sur mon ourlet de bas de jupe n’est que partiel: j’ai dû coudre les 2 ourlets séparément sur la jupe dos pour conserver l’aisance. Pour le tuto, j’ai ainsi modifié les valeurs du pli en conséquence (4cm au lieu de 1cm prévu initialement).

Vous trouverez sur le PDF:

-les étapes qui m’ont permis de modifier le patron pour la doublure

-les étapes de montage spécifiques à la pose de la doublure

boutons

TUTORIEL A TÉLÉCHARGER

AJOUTER UNE DOUBLURE AU TRENCH LUZERNE

J’ai essayé d’être précise et exhaustive, mais bien évidemment cela ne remplace pas un tutoriel fait par une professionnelle. Il dépannera ceci étant les plus téméraires d’entre vous 😉 Je suis ravie de pouvoir vous le partager ici.

À très bientôt par ici, ou sur insta !

Charlie

 

Les réponses à vos questions d’ Instagram:

  • Quelle taille as-tu découpé? T38 (épaules) – T40 (poitrine) – T41 (Taille)- T42.5 (hanches) : ma taille habituelle chez Deer and Doe
  • As-tu coupé ta taille habituelle ou la taille directement au dessus? J’ai utilisé la même gradation que pour mon premier Luzerne (l’aisance est même meilleure du fait de la doublure)
  •  L’aisance est-elle suffisante pour mettre un pull? Malgré le lainage, je peux mettre un pull sous mon Luzerne rouge, sans modifications de patronage au niveau des avant-bras (victoire car je fais partie de la team « bras dodu » avec mes 33cm)
  • Quel tissu as-tu utilisé pour l’extérieur? C’est un lainage fin, plutôt mou en texture, mais raide (un peu comme de la feutrine dans l’idée) mais avec un poids similaire à de la gabardine.  
  • As-tu eu des difficultés particulières ? Oui, ma machine a eu du mal au niveau des épaisseurs de la ceinture, des surpiqûres (celle de la taille sur le devant notamment) et surtout, pour coudre les passants. J’ai également mis beaucoup de temps à retourner la ceinture… J’ai bien dû y mettre une heure. A refaire, je pense que je la referais à la manière des passants (pliage en 4 puis surpiqûre).

17 réflexions au sujet de “Manteau Luzerne et sa doublure”

  1. Je voulais juste dire un immense MERCI ! Je lorgne sur Luzerne depuis sa sortie mais le fait qu’il ne soit pas doublé me gêne beaucoup. J’ai déjà vu passer de nombreuses réalisations de couturières qui l’avaient doublé mais personne n’expliquait comment elles avaient fait… Alors MERCI !

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis contente de savoir que cela t’ouvre de nouvelles perspectives ! J’ai eu l’opportunité de tester le manteau ces derniers jours, et je suis vraiment contente de l’aisance et du confort que rajoute la doublure. C’était beaucoup de boulot mais ça en vaut la peine !

      J'aime

  2. Merci pour ce tuto, très appréciable alors que je viens de finir de préparer mon pdf du luzerne… que je comptais bien doubler, par flemme du gansage des coutures ! Je voulais savoir, puisque mes bras sont bien dodus, quelle taille avez-vous cousu pour les manches ?

    Aimé par 1 personne

    1. Pour mon tour de bras de 33cm, je choisis généralement la même taille que ma poitrine (T40) avec ajustement bras large de +2cm chez D&D. Mais dans ce modèle je n’en ai pas eu besoin… après ça dépend aussi du nombre de couches de vêtements (chez moi c’est souvent robe + gilet assez fin).

      J'aime

  3. J’ai toujours trouvé que le Luzerne demande beaucoup de travail et qu’il y manque une doublure. Tu n’as pas hésité à en coudre une et le résultat est très réussi. Bravo pour ce beau travail et merci pour le partage. (j’ai encore mon patron de Luzerne dans sa pochette qui attend que je m’y mette…)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s