Article flash

Robe bruyère, 2ème du nom

Bonjour à toutes (et à tous) !

2020-01-12_170052.jpg

Je profite de ce premier article 2020 pour vous souhaiter la bonne année. Que celle-ci vous apporte joie, santé et créativité !

Je reviens aujourd’hui avec la couture d’une robe, issue du patron de la chemise Bruyère de Deer  and Doe que j’ai rallongé pour l’occasion. Le patron est au départ prévu en 2 versions : chemises avec ou sans manches, et dans une cotonnade assez raide (puisque l’objectif est au départ de faire une chemise).

photo principale.jpg

J’avais déjà cousu ce patron une première fois (voir mon 1er article), mais je m’étais malheureusement trompé dans les tailles au moment du décalquage. J’ai opté pour ma part pour une cotonnade souple et fine, mélangée avec de la viscose, ce qui ne m’a pas facilité la vie.

Afin d’obtenir la longueur désirée, j’ai rallongée la jupe de 20cm au niveau de la ligne « allonger/raccourcir » prévu par le patron. Pour que la jupe garde une belle ampleur et un joli drapé, j’ai choisi de la doubler.

J’ai ainsi ajouté une doublure sur la jupe devant et sur la jupe dos : en traçant le patron à partir des pièces devant et dos après couture des pinces. Afin de ne pas être embêtée avec l’ourlet liquette, j’ai coupé l’ourlet de la doublure juste avant la courbure.

20200104_103806.jpg

La doublure des jupes a été bâtie aux pièces principales entre l’étape 2-3 (couture des plis creux) et l’étape 2-4 (assemblage de la jupe à la ceinture) : j’ai d’abord réalisé un ourlet roulotté à la surjeteuse sur le bas de la doublure puis celle-ci a été cousue à grand point sur les 3 autres cotés avec le tissu principal.

Au départ, j’avais prévu une doublure en piqué de coton car je trouvais le coton du tissu principal très mou. Je craignais une jupe sans volume. J’ai finalement changé d’avis après essayage, et opté pour une microfibre très fluide de chez les Coupons Saint-Pierre, permettant d’ajouter du poids et du volume à la jupe, sans le côté « cartonné » qui transparaissait avec le piqué de coton.

Les fêtes de fin d’année y sont sûrement pour quelque chose (ma poitrine est bien généreuse ces derniers temps ;)), mais j’ai dû ajouter plus de boutons que préconise le patron.  J’ai ajouté 2 boutons à la taille avec boutonnière cousues à l’horizontal afin de sécuriser cette zone très sollicitée chez moi (j’aime lorsque l’aisance est presque négative à ce niveau). J’ai également rajouté 6 boutons au lieu de 6 sur le corsage (soit un espacement de 3-4cm au lieu de 5.5cm environ).

20200112_160534_resized.jpg

Je dois bien l’admettre, le mojo n’étais pas trop présent lors de la couture de cette robe : elle a donc été cousue très lentement. Mais ceci a eu au moins le mérite de m’obliger à soigner mes raccords.

Contrairement aux autres modèles déjà cousu chez Deer and Doe, j’ai trouvé la taille très peu marquée. Jais peut-être que mon choix d tissu est pour beaucoup, c’est possible !   J’avais d’abord tenté de creuser aux coutures de tailles, ce qui était suffisant, mais je trouvais que l’allure générale du vêtement était moins seyant. J’ai finalement opté pour l’ajout d’un flot.

20200109_172100.jpg

J’ai cousu ce  flot au niveau des pinces dos sur la ceinture. Cette astuce m’a ainsi permis de   de cintrer la taille tout en gardant la possibilité de moduler l’aisance au niveau de la taille après un repas par exemple.

Le flot a été réalisé à partir du gabarit la pièce 6 (taille dos) :

-j’ai découpé le tissu à partir du gabarit (j’ai dans les faits découpé la pièce « ceinture dos »  2 fois au lieu d’une seule au moment de la découpe du tissu)

-j’ai ensuite coupé le rectangle dans sa longueur pour obtenir 2 bandes

-chaque bande a été pliée 2 fois dans le sens de la longueur, comme pour réaliser un biais

couture carrée.jpg
ce que j’appelle une couture « en carrée » 

-j’ai ensuite réalisé une surpiqûre sur le pourtour de chaque lien ainsi obtenu

-chaque lien a ensuite été cousu au milieu de la ceinture dos, avec une couture « en carré » (savez-vous si ce type de couture porte un nom ??? Impossible de trouver l’info !), à l’image de cette photographie ci-dessous, afin de pouvoir malmener les liens à l’envie.

20200112_161028_resized.jpg

Je suis contente de ma combine. Ceci étant, je pense qu’à terme, je vais commencer à me pencher sur les ajustements pour les cambrures de dos prononcées. Avec le temps, ma cambrure est de plus en plus importantes (et mes maux de dos aussi malheureusement). Je vais donc me pencher sérieusement sur la question !

Pour conclure sur cette petite cousette, j’avoue que pour le moment, je ne sais pas si je la porterai beaucoup, et ceci pour 2 raisons :

-j’ai l’impression que le tissu est du genre à se froisser rapidement (j’espère me tromper !)

-définitivement, je préfère les fleurs aux rayures. Mon avis n’est pas encore tranché à cause du manque de recul, mais je ne suis pas sûre que cette robe flatte  vraiment ma silhouette. Qu’en pensez-vous ?

20200112_160329_resized.jpg

Je vous souhaite à toutes une belle fin de weekend, et à bientôt par ici !

Charlie

12 réflexions au sujet de “Robe bruyère, 2ème du nom”

  1. Coucou Charlie, cette Bruyère t’a demandé beaucoup de travail. Elle te va bien mais ce n’est pas la tenue avec laquelle je préfère te voir. Je te préfère avec des tenues fleuries, d’une couleur plus vive et un poil plus courtes. Mais ce n’est que mon avis… Sinon, en ce qui concerne tes maux de dos, je vais te dire ce que j’ai fait pour ne plus en souffrir. Comme je travaillais en maternelle, j’étais toujours debout et dans des positions approximatives. En 2000, j’ai souffert (beaucoup) d’une hernie discale et j’ai eu mal au dos jusqu’à ce que je commence à me muscler les abdos en faisant du Pilates qui est une gym tout à fait appropriée à la fois pour le ventre, le dos et le périnée. Depuis, je n’ai plus de grosses crises de dos comme avant. Bravo pour ton travail et merci pour le partage.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton retour Anne-Marie 🙂 Quand tu dis « plus vives », tu penses à quoi par exemple? Concernant les maux de dos, je prends note de ton conseil! Je faisais régulièrement de la natation il y a 2 ans et j’étais bien moins embêtée effectivement. Je vais m’y remettre!

      J'aime

      1. Couleurs vives, d’après moi : les rouges, verts chauds. En fait j’ai mis plus vives, mais c’est plutôt que je trouve que c’est un peu foncé mais les goûts et les couleurs ect ect…

        J'aime

  2. C’ est drôle que tu trouves que bruyère n’est pas cintrée, ce n’est pas l’effet qu’elle donne sur le dessin technique. Alors, la couleur, Ben ça te change, j’aime bien mais je mettrais des chaussures rouges et un collier doré pour accessoiriser l’ensemble. Moi, ce que je n’aime pas dans ce style de robes, ce sont les boutonnières qui s’ouvrent….. alors je triche, je mets une fermeture éclair du coté gauche et je ferme toute la bande de boutonnage, sauf celle du haut et une en bas ….

    Aimé par 1 personne

  3. Tu sais ce qui serait beau sur ce style de robe ? Des pois, ça ferait à la fois vintage et classe, et en même temps coloré, rouge sur fond blanc, ou pois blancs sur fond bleu ou vert, ou violine….. J’en ai vu une, robe chemisier, un peu longue, à pois blancs sur fond rouge. Magnifique.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s