Non classé

Robe Frida fleurie pour le printemps

Bonjour à tous !

Je reviens aujourd’hui avec la couture de la robe Frida ! Une robe résolument vintage, rapide à coudre et qui fait son petit effet. Elle a également l’avantage d’être très versatile : en fonction du poids du tissu, et de la fluidité/raideur de celui-ci, vous obtiendrez des Frida très différentes.

La robe a également la particularité d’avoir une taille très large : sans ceinture, la robe ressemble à un parachute. C’est la ceinture, et les nombreuses de la jupe qui donne toute la structure et le charme à ce joli modèle.

Même dans la  version A (col près du cou), la robe reste enfilable par l’encolure. Le patron ne prévoit pas, et n’a pas besoin de système de fermeture, car les hanches passent largement, même lorsque, comme moi, celles-ci sont beaucoup plus larges que les autres parties du corps.

J’ai pour ma part choisit de coudre la version B, avec encolure tunisienne, et poches plaquées sur la poitrine. J’ai également ajouté des boutons pressions, car le buste devant et en 2 parties : l’encolure peut donc s’ouvrir aussi profondément qu’on le souhaite. A contrario, je peux également fermer complètement l’encolure, et repasser sur la version A.

Ma robe étant chargée en motif, vous retrouverez une robe plus épurée chez Brizane.fr si vous souhaitez mieux vous rendre compte des détails de l’encolure tunisienne : https://www.brizane.fr/couture/une-jolie-robe-frida-pour-lhiver/

Comme tous les patrons de chez Wear Lemonade, vous retrouverez les instructions sous format vidéo pour la coudre   sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=xe1znak9sXo

La robe est très rapide et très simple à coudre. Encore plus avec la vidéo explicative. Vous pourrez être perturbée par le fait que la manche est à couper au pli : cela surprend en effet car une manche est toujours asymétrique (l’embu dos est plus important que l’embu devant).

Cela s’explique ici par le fait que la robe est en trompe-l’œil : on a l’impression que c’est une robe à manches rapportées, alors qu’en réalité, ce sont des manches kimonos. Il n’y a donc aucun embu ajouté sur les « fausses manches » à coudre sur le buste. Ce qui explique aussi pourquoi la couture de manche « tombe » sur l’épaule : c’est un effet de style.

Ayant souvent besoin de retoucher la largeur d’épaule, j’ai d’abord pensé qu’il fallait réaliser un ajustement mais ne vous y trompez pas, c’est inutile ici.

En revanche, si comme moi, vous êtes plutôt petite, vous vous retrouverez peut-être avec un excès de matière au-dessus de la poitrine.

Le problème que j’ai rencontré ici est que l’excès de matière à retirer était plus important sur le devant (2cm) que sur le dos (0.5cm). De plus, l’excès de matière tombait en plein dans une ligne de l’emmanchure.

Comment expliquer l’origine de cet excès de matière ?

UN FBA ? Peu probable, car en retirant les 3 cm du devant, la ligne de poitrine se retrouvait sur la ligne de carrure…

Un ajustement stature ? J’ai fini par évincer cette hypothèse également car le retrait/l’ajout de matière est censé être identique sur le buste devant et dos lorsque le problème vient de la taille de la personne.

Pour la petite histoire, ce problème me prend la tête depuis janvier 2021 : c’est le 3ème patron où je rencontre le même souci : un excès de matière à retirer au niveau de la poitrine, mais qui passe par l’emmanchure. Sur les autres patrons, j’ai tenté des FBA et des ajustements stature sans succès : me retrouvant avec des bustes trop courts dans le dos, ou des bustes trop étroits sur le devant.

J’avais donc choisit le modèle Frida en me disant qu’il n’y aurait pas d’ajustements car la robe est très large. Je vous raconte pas comme j’ai été dégouté de retrouver une nouvelle fois le même problème. Je me suis retenue de ne pas faire voler les ciseaux (et le reste !) dans la pièce de couture…

Par dépit donc… je tente d’abaisser l’emmanchure

Ma ligne de poitrine étant plus basse que sur le modèle de 2cm, je décide d’abaisser seulement l’emmanchure  de 2cm (sans toucher au reste du buste). En abaissant l’emmanchure devant, l’espace généré en largeur correspond à 2cm, et pour le dos, celui-ci correspond à 0.5cm : bingo ! Je me dis que je tiens là une explication à mon excès de matière hétérogène… 

A l’essayage de la toile, le buste devant est trop court, mais seulement sur la ligne devant, pas sur les côtés. Cela me fait penser à un article que je venais de lire d’Avril sur un fil : il manquait exactement la matière à ajouter lors d’un FBA sur un buste à jersey sans pince:

J’ai donc ajouté 3cm sur le devant du buste (colorisé en violet sur le document ci-dessous), en arrondi, afin de ne pas toucher au reste de la ligne de taille. A l’image du bas du buste sur le schéma en lien ci-dessus.

Modifications apportées au buste devant

L’astuce a bien fonctionné ! Ce n’est donc pas un FBA réalisé dans « les règles de l’art ». Mais cela a fonctionné, et c’est bien le principal…

A l’essayage, j’ai constaté que le buste devant tombait parfaitement sur le coté, et le dos parfaitement sur le milieu dos, mais pas sur le côté dos : par empirisme, j’ai donc ajouté 3cm sur la pièce dos (colorisé en vert sur le document ci-dessous). Mais je ne comprends pas pourquoi : à quoi cela correspond cet ajout de matière ? Si quelqu’un peut m’apporter des éléments de réflexion, c’est avec grand intérêt que je lirai vos retours.

Modifications apportées au buste dos

Pour conclure, Frida est une robe très rapide et agréable à coudre, qui conviendra à bon nombre de morphologies. Mais comme souvent, la difficulté réside dans les ajustements si ceux-ci sont nécessaires pour vous. Au vu du nombre de femmes ayant cousu ce modèle, je pense que les ajustements sont souvent superflus sur ce modèle. Et si comme moi, votre poitrine est plus basse que la moyenne, vous savez où retrouver mon article 😉

Je vous souhaite un bon dimanche et bonne couture !

A très vite,

Charlie

14 réflexions au sujet de “Robe Frida fleurie pour le printemps”

  1. Et puis y’a Frida, qu’elle belle comme un soleil, et qui m’aime pareil que moi j’aime Frida ….. Bon, c’était trop facile, je n’ai pas pu me retenir.
    hihihi, ce n’est pas ta poitrine qui est plus basse que la moyenne, mais le haut de ton buste qui est plus long !!!. quand je fais un ajustement de stature, je retire toujours 1 cm de plus entre emmanchures et taille dans le dos que sur le devant, hey, il faut bien les loger les roberts !!! et au niveau de mes coutures de côté je joue avec l’élasticité naturelle du tissu et ça passe tout seul. En tout cas, tu es toute mignonne dans ta robe qui , comme toujours, met ta taille fine en valeur.

    Aimé par 1 personne

  2. l’explication d’Isabelle me parait intéressante! Même si je ne suis toujours pas sûre de comprendre ton problème pour le dos…
    Je compatis pour le buste, j’ai le problème inverse, un buste plus court que la moyenne, ça a des répercussions sur les hauteurs emmanchures (souvent trop grandes), et le fait que mes bouses/robes à manches remontent trop et tire à la poitrine malgré mes tentatives de FBA… bref, problème inverse, mais je vois bien quelles galères en résultent… je commence tout juste les explorations et tests d’ajustement sur le sujet, maintenant que j’identifie mon problème…

    J'aime

    1. Pour le dos, au départ, la courbure du bas du corsage n’est pas aussi prononcée vers la couture coté. J’ai ajouté 3cm (c’est la fameuse partie que j’ai colorisé en vert sur la dernière photographie de l’article). Je compatie pour tes ajustements. C’est super intéressant ces recherches, mais qu’est-ce que cela peut être frustrant parfois!

      J'aime

  3. Le modèle est très frais. Par contre je ne suis pas sûre d’avoir compris tes explications pour les manches. Elles ne sont pas kimono mais bien rapportées. Du moins c’est ce que j’ai vu sur la vidéo. J’aurais pensé que l’excès de matière était lié aux manches kimono, c’est souvent le cas mais pas ici a priori. Très jolie réalisation

    J'aime

    1. Bonjour Falbala, merci beaucoup! Il y a bien des manches qui sont cousues aux vêtements, mais je pensais que la construction était de type « manches kimonos très courtes » (comme dans le patronage ici par exemple: https://www.pinterest.fr/pin/574209021222465112/ ) car le haut de la manche est compris dans le corsage et non dans les manches. Ce qui expliquerait pourquoi la manche du modèle n’a pas d’embu. On parle quand même de manches rapportées dans ce cas de figure?

      J'aime

  4. Hou là là ! Pour une robe qui paraît simple, que d’ajustements nécessaires ! Tu es devenue une spécialiste dans la recherche, le diagnostic et la mise en œuvre des ajustements buste. Franchement, moi, ça me paraît un vrai casse-tête.
    Remarque que j’avais un peu le même problème avec les modèles Burda. Dos trop large, encolure devant qui baille, buste trop long… Jusqu’à ce que je prenne la taille au-dessous de celle préconisée sur le tableau de mesures et que tout tombe nickel . Le buste étant plus court, le tissu du buste n’est plus bloqué à la taille et prend sa place naturelle. Et plus de problème d’encolure qui baille ou de dos trop large. Quitte quand même, dans certains cas à rajouter 1 ou 2 cm à la taille et aux hanches pour les modèles plus ajustés.
    En tous cas, bravo, encore une jolie robe colorée dans ton placard. Tu ne nous a rien dit du tissu : coton ? viscose .

    J'aime

    1. Merci Ziata! Je reconnais ce que tu décris avec les modèles Burda. Je prends à présent la taille du dessous aussi (ce qui correspond à mon tour de buste, sur les modèles peu ajustés, j’ai pas besoin de rajouter de l’aisance à la poitrine). Par contre il me reste des ajustements à faire malgré tout. Un de mes fiasco de février est une magnifique robe Burda. J’ai lâché l’affaire au bout de 4 toiles. Mais maintenant que j’ai trouvé un filon (creuser les emmanchures plutôt que d’abaisser les pinces poitrines), je vais essayer de faire la même chose et voir si cela fonctionne. Côté tissu tu as raison, je n’en ai pas parlé ! C’est un de mes tissus achetés sur marché il y a plusieurs années maintenant. Un satin de polyester. Très joli tomber, mais sur les autres propriétés (écologiques et thermiques notamment) c’est pas trés recommandables…

      J'aime

      1. Ah oui d’accord. Je l’ai remarquée aussi, cette robe. Il te faut un tissu assez raide, ou bien un entoilage sur tout le buste, non ? Qu’as tu pris comme tissu ?

        J'aime

      2. En réalité, le souci vient du fait qu’il y a 5 épaisseurs (oui tu as bien lu), rien que pour le buste devant! Sur la toile je ne me suis pas méfiée, et j’ai pris une popeline. Sauf qu’en passant sur un tissu plus raide (un jaquard fin double face) pour la version finale, cela n’allait plus du tout. Le tissu avait un comportement complétement différent sur le buste, et pas assez de matière pour faire une toile dans le même tissu…

        J'aime

  5. J’aime bien cette robe Frida qui a beaucoup été cousue. Elle semble confortable et suivant le tissu choisi, on peut avoir une robe fraîche pour l’été. Bravo et merci pour le partage.

    J'aime

    1. Merci Anne-Marie! Je rejoins ton ressenti: elle peut tout aussi bien être hivernale ou estivale en fonction du tissu choisi. Ma toile était dans un tissu plus épais, et cela rendait bien aussi, dans un style tout à fait différent. Elle est effectivement très confortable, car c’est à nous de moduler notre niveau de confort avec la ceinture. Très simple mais efficace! Je te vois bien dans ce modèle d’ailleurs 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s